BENIN-CHECK-INFO

Un pasteur qui fait boire son sperme aux fidèles, ça date de 2013 (pas en 2020)

( words)

Plusieurs publications apparues sur Facebook, Whatsapp et sur plusieurs médias en ligne dans  de nombreux pays d’Afrique francophone  et d’ailleurs entre le 17 et le 22 novembre 2020 ont annoncé l’arrestation d’un pasteur qui aurait convaincu ses fidèles de boire son sperme au Brésil. Les vérifications de Bénin Check Info indiquent que cette affaire remonte bien loin, à 2013.

pasteur-boire-sperme-fidele-valdeci-sobrino

Beaucoup de personnes ont été choquées par une information bien choquante. Celle d’un pasteur arrêté pour dit-on, avoir fait boire son sperme présenté comme du « lait saint » à ses fidèles. Que ce soit sur Whatsapp, Facebook et sur de nombreux sites internet, l’information a fait le tour de la toile suscitant une vague d’indignations.

« Un pasteur a convaincu ses fidèles de boire son sperme en le suçant (Photos) » a placardé mardi 17 novembre, le site 24 jours  selon qui « Le pasteur Valdeci Sobrino Picanto, 59 ans, a été arrêté à Apore (Brésil) après avoir demandé à ses fidèles de sucer son pén!s et d’avaler son $perme qui est du “lait saint.” ».

Dans le même registre et repris par le portail béninois wasexo, Afrique 24, un autre site donne la même information dans sa rubrique des faits divers. « L’église de Dieu est descendue de son piédestal ! Incroyable ! Cette scène stupéfiée et engourdie se passe dans l’Amérique du Sud plus précisément en Brésil où la police a mis la main sur un soit disant pasteur qui fait boire son sperme à ses fidèles après le rapport sexuel oral.  Il s’agit du pasteur Valdeci Sobrino Picanto âgé de 59 ans qui a été arrêté à Apore (Brésil) après avoir demandé à ses fidèles de sucer son pén!s et d’avaler son $perme qui est du «lait saint» ! ».

Sans aucune indication du quand ( la date de l’arrestation), l’information reprise en boucle par des rubriques de sites et des pages de faits divers  sur les réseaux sociaux est de nature tendancieuse pouvant inciter ou entretenir l’antipathie envers les pasteurs ou leaders religieux. C’est d’ailleurs le constat sur la plupart des posts consultés sur Facebook. « N’importe quoi. On devrait fermer toutes les églises qui ne sont pas universelles », a réagi un abonné sur le réseau social de Mark Zuckerberg. « Les femmes sont toujours victimes. Elles aiment trop miracles », stigmatise, un autre. Des avis de cette nature foisonnent sur une page qui a enregistré 296 commentaires, 1123 « j’aime » et 76 partages.

pasteur-boire-sperme-fideles-valdeci-sobrino Post sur Facebook

pasteur-fideles-boire-sperme-valdeci-sobrino Commentaires sous un post sur Facebook

pasteur-fideles-boire-sperme-valdeci-sobrino Commentaires sous un post sur Facebook

Du vieux ressassé pour le buzz

Ce n’est pas la première fois que l’histoire de ce pasteur remonte à la surface. Une simple recherche sur google permet de constater que presque chaque année, les plateformes de buzz en ligne ressassent cette histoire avec ou sans modification. Les premières publications qui évoquent l’arrestation du pasteur Valdeci Sobrino Picanto remontent  à janvier 2013. Elle est apparue pour la première fois sur le site La Patilla, le 27 janvier 2013.  « Pastor abusaba de fieles diciéndoles que su pene estaba “bendecido” », titrait le site. « Valdeci Sobrino Picanto, de 59 años, fue detenido en Aporé, interior de Goiás, Brasil, por violar a distintas mujeres que concurrían a su iglesia. El hombre ponía como pretexto que su miembro había sido consagrado con “leche divina del Espíritu Santo”. », précisait le média hispanophone. Une traduction littérale du texte, permet de comprendre que c’est  ce contenu qui est repris depuis des années.

Un article d’une agence de presse donne aussi la même information sur le site El Vocerous. « BRASIL AP.- Un pastor evangélico fue detenido en Brasil por violar a varias mujeres que asistían a su iglesia, y a quienes convencía de que el Espíritu Santo salía de su pene en forma de "leche sagrada".

De acuerdo con el sitio Panoramadiario.com, el pastor evangélico fue identificado como Valdeci Sobrino Picanto, de 59 años, quien se dedicaba a engañar a sus fieles diciendo que su pene estaba bendecido por el Señor "que lo había consagrado con leche divina". ».

Depuis, de 2013 à 2020, plusieurs reprises existent d’année en année comme si l’arrestation venait de se produire. Au Bénin, au Togo, en Côte d’Ivoire, au Sénégal et ailleurs en Afrique francophone, des sites de faits divers reprennent périodiquement la même info pour le buzz.

Association d’images douteuses

 Si à l’origine, les sites hispaniques n’ont publié qu’une photo du présumé pasteur, les reprises associent au contenu des images de femmes présentées comme les fidèles ayant bu le fameux sperme. On voit sur l’une des images, une jeune femme, bouche couverte d’un tissu blanc et se tenant par le ventre.

pasteur-fideles-boire-sperme-valdeci-sobrino Image associée aux publications reprises

pasteur-fideles-boire-sperme-valdeci-sobrino Image associée aux publications reprises

Sur une autre, on voit trois femmes avec un sceau. Ces images, révèlent les recherches sur google, ont été utilisées pour la première fois en janvier 2014. Il s’agirait des fidèles d’une église du pasteur Lesego Daniel qui a fait brouter des herbes aux membres de sa congrégation en Afrique du Sud. Certains d’entre les fidèles, après avoir brouté des plantes herbacées ont eu des malaises. C’est ce que rapportent, images à l'appui, entre autres, le site News One ( 10 janvier 2014) et le blog business day ( 13 janvier 2014 ).

LIRE AUSSI : Bénin Check Info : décédé à 19 ans, Mèvo Charbel n’est pas 1er au BAC D 2020

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...