BENIN-CHECK-INFO

Bénin : attention ! cette publication de l’Ambassade des Etats-Unis n’encourage pas les manifestations violentes

( words)

Publiée sur Facebook dans un contexte de manifestations violentes contre la prolongation du mandat du Président Patrice Talon, une publication de l’Ambassade des Etats-Unis à Cotonou sur la culture des manifestations dans les rues au pays de l’Oncle Sam fait des vagues. Pourtant assure, le service presse de l’ambassade, la publication n’a rien à voir avec ce qui se passe au Bénin.

ambassade-etats-unis-cotonou-presidentielle-2021-beninCe post de l'Ambassade des Etats-Unis à Cotonou n'encourage pas les manifestations violentes au Bénin

Reprise en boucle sur les réseaux sociaux, une publication de l’Ambassade des Etats-Unis suscite débat dans les cercles de discussions des internautes béninois. « Depuis des centaines d’années, les Américains descendent dans la rue pour dire : « Voilà ce qu’on croit dur comme fer, et on veut être entendu. » La rue, cet espace d’expression collective qui existe en dehors des trois pouvoirs du gouvernement, est un aspect indissociable de la liberté d’expression et de la solidarité », a posté mercredi 7 avril 2021, la page Facebook de la représentation diplomatique en accroche à un article de ShareAmerica, la plateforme du département d’État des États-Unis consacrée à la politique étrangère américaine à travers le monde.

Cette publication alimente des appels à manifestation contre le Président Patrice Talon qui débordent en de violents mouvements depuis la nuit du 05 avril. Pour certains internautes, c’est un message de soutien de l’Ambassade des Etats-Unis à la contestation en cours dans plusieurs villes béninoises.

« L’ambassade des Etats-Unis près du Bénin galvanise les béninois à sortir dans la rue pour réclamer ses droits.  Peuple béninois, le pouvoir a laissé Patrice Talon depuis le 06 avril passé, alors, il devient un ancien président de la République et n’a plus aucun accès à la Marina. Ensemble, allons lui arracher la clé de la Marina », appelle un message dans des groupes sur whatsapp.

ambassade-etats-unis-cotonou-presidentielle-2021-beninCe post de l'Ambassade des Etats-Unis à Cotonou n'encourage pas les manifestations violentes au Bénin

« L’Ambassade des Etats-Unis nous parle indirectement… La rue est la seule solution à l’entêtement de l’ancien Président Patrice Talon… Peuple béninois, 5 ans c’est 5 ans », lit-on sur une autre publication de la page Facebook « 5 ans c’est 5 ans » qui fait le tour des groupes.

ambassade-etats-unis-cotonou-presidentielle-2021-beninDes commentaires sous le post de l'Ambassade des Etats-Unis à Cotonou 

Sur le mur de l’ambassade, des internautes se demandent à quelle fin cette publication est faite.  « Les gars de Trump qui sont descendus sur le Capitol lors de leur manifestation ont été arrêtés par centaines alors qu'ils se croyaient au pays de la démocratie et de la liberté d'expression par excellence. Ce que votre post ne précise pas est qu'en démocratie on a le droit de manifester que dans la légalité prévue par les textes. Les USA cautionnent t'ils la pagaille ? » lit dans le commentaire d’un internaute.

ambassade-etats-unis-cotonou-presidentielle-2021-beninCe post de l'Ambassade des Etats-Unis à Cotonou n'encourage pas les manifestations violentes au Bénin

« Vous vous n'avez aucune leçon à donner aux béninois car nous connaissons très bien comment vous traitez les noirs chez vous lors des manifestations et autres. C'est la race noire et l''Afrique votre enemies on le sait déjà », a écrit un autre internaute.

ambassade-etats-unis-cotonou-presidentielle-2021-beninDes commentaires sous le post de l'Ambassade des Etats-Unis à Cotonou 

La publication sur la page de l’Ambassade des Etats-Unis intervient dans un contexte de tension électorale à la veille de la présidentielle 2021 au Bénin. Dans des villes comme Bantè, Savè, Tchaourou et Parakou, les manifestations ont donné lieu à des actes de vandalisme.

Investi le 06 avril 2016, le président Patrice Talon a fini son quinquennat au soir du 5 avril 2021 selon les manifestants sortis massivement en réponse à l’appel des opposants en exil comme Komi Koutché, ancien ministre d’Etat. Du côté du pouvoir, les partisans du président s’appuient sur la révision de la constitution intervenue promulguée le 07 novembre 2019 qui fixe la nouvelle date d’investiture au 4è dimanche de mai, soit le 23 mai 2021 pour justifier la rallonge de 45 jours dont jouir le chef de l’Etat.

« La publication n’a rien à voir avec le Bénin »

Contacté pour vérification de la publication, le service presse de l’Ambassade des Etats-Unis à Cotonou confirme l’authenticité du post sur Facebook mais assure qu’il n’est pas fait en lien avec l’actualité au Bénin. « C’est pas lié au Bénin. Ceux qui ont vu le post constateront qu’il est accompagné d’un article. C’est l’introduction à un article sur la liberté de manifester aux Etats. », a fait savoir un contact à l’Ambassade des Etats-Unis.

ambassade-etats-unis-cotonou-presidentielle-2021-beninCapture de l'article de Share America partagé sur Facebook 

A l’intérieur de l’article mentionné, il n’est guère question du Bénin. L’article publié le 12 décembre 2014 s’intitule « La non-violence, arme privilégiée des manifestants américains ». Il est illustré par des images de manifestants non armés munis de pancartes après l’annonce de la décision d'un jury à Ferguson, au Missouri et d’un rassemblement contre la chasse à l’ours.

 « À suivre les infos, on pourrait croire que les manifestations tournent souvent au vinaigre aux États-Unis. En fait, ce sont les rassemblements pacifiques qui sont la norme. Les actes de violence feront toujours la une – même s’ils ne font qu’émailler des manifestations calmes, comme on l’a vu récemment à Ferguson, au Missouri », indique également le texte publié sur Share America.

Facebook renseigne également que la première apparition du lien de l’article ne date pas de ce mercredi 7 avril 2021. Le réseau signale sa première apparition à mars 2015.

L’ambassade des Etats-Unis dit également qu’elle s’en tient à son communiqué de presse en date du 11 février à propos de l’organisation du scrutin présidentiel du 11 avril. « Les Etats-Unis ne soutiennent aucun candidat ou parti politique en particulier ; nous soutenons le processus démocratique en lui-même. A l’approche de l’élection présidentielle au Bénin, nous exhortons toutes les parties concernées et les citoyens à s’assurer que le processus électoral soit pacifique et qu’il respecte les normes démocratiques avant, pendant et après le jour du vote. », a demandé la représentation américaine dans le communiqué transmis à Banouto.

"Les Etats-Unis appellent tous les acteurs à s’abstenir de toute action qui pourrait engendrer la violence",

insiste le communiqué.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...