BIEN-ETRE

Covid-19 : Apivirine du Béninois Valentin Agon confirme son efficacité au Burkina (résultats étude)

( words)

Au Burkina-Faso, des résultats d’un essai clinique autorisé par le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique  et de l’innovation montrent l'efficacité et l’innocuité de l’Apivirine dans le traitement curatif des malades du covid-19. Les résultats ont été publiés mardi 22 décembre 2020.

v

L’Apivirine confirme son efficacité dans le traitement du coronavirus. C'est du moins ce que montrent les résultats d'un essai clinique publiés mardi 22 décembre 2020 au Burkina Faso.

« En Afrique, l’Organisation mondiale de la santé (OMS) encourage la recherche sur les médécines naturelles face au Covid-19 et d’autres épidémies. C’est dans ce  cadre que le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche scientifique et de l’Innovation a motivé un essai clinique dénommé  API-COVID-19 en vue d’évaluer l’efficacité clinique et virologique, chez les  patients atteints de Covid-19, d’un médicament à base de plantes  (phytomédicament) appelé Apivirine, au Burkina Faso », rappelle les autorités burkinabé dans un communiqué de presse parvenu à Banouto.

valentin agon apivirine

« Cet essai est mené par une équipe de chercheurs de l’Institut de Recherche en  Sciences de la Santé (IRSS) dirigée par le Pr Sylvin OUEDRAOGO, chercheur  en pharmacologie et directeur de l’IRSS, avec comme investigateur principal le Pr Martial OUEDRAOGO, pneumologue, chercheur à l’Unité de Formation et  de Recherche en Sciences de la Santé (UFR/SDS) de l’Université Joseph KI-ZERBO », renseigne le communiqué signé du professeur Martial Ouédraogo.

Selon les informations communiquées par les auteurs de l'essai, l’effet clinique « a permis de démontrer l’efficacité et l’innocuité de l’Apivirine dans le traitement curatif du covid-19 chez (45 malades, ndlr) ». L’efficacité et l’innocuité de l’Apivirine sur les malades à risque, apprend le ministère, « est indéniable » parce qu’ils ont été tous guéris après une amélioration précoce de leur état de santé.

Selon le communiqué de presse, l’essai clinique a été fait sur des patients âgés de 20 ans à 65 ans dont les échantillonnages oropharyngés et/ou nasopharyngés étaient positifs au test de réaction en chaîne par polymérase à transcription inverse en temps réel (RT-PCR) de covid-19 et ayant consenti volontairement à participer à l’étude. Le traitement a été fait pendant 4 jours sur 13 patients, 7 jours sur 10 patients, 14 jours sur 11 patients et 21 jours de traitement sur 4 jours. Au total 7 patients sont toujours sous traitement et suivis.

Des conclusions de l’étude, «les effets secondaires étaient rares et mineurs, faits de vomissement chez deux patients, d’une constipation chez une patiente et de ballonnements abdominaux chez une autre patiente ».

En mars 2020, le ministère de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique  et de l’innovation du Burkina-Faso avait indiqué que des malades contaminées au covid-19 avaient vu leur santé améliorée après l’usage de l’Avipirine du Béninois Valentin Agon. L’Avipirine est un médicament à base de plante.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...