BIEN-ETRE

Virus Lassa au Bénin : appel à la vigilance dans l’Atacora après plusieurs cas détectés

( words)

 Plusieurs cas suspects de la fièvre hémorragique Lassa ont été détectés dans plusieurs hôpitaux du département de l’Atacora. L’information a été annoncée mardi 05 janvier 2020 par le directeur départemental de la santé, Jacob Namboni, rapporte l’ABP.

medecin-vaccin-virus-lassa

Des alertes après des cas suspects de Lassa dans le département de l’Atacora. Dans une interview accordée à l’ABP, le directeur départemental de la santé de l’Atacora, docteur Jacob Namboni, a signalé que le système sanitaire de l’Atacora a procédé à l’activation de son plan de riposte contre l’épidémie de Lassa. « Nous avons fait une feuille de route qui, en début de chaque année, notamment en prélude à la phase critique, que nous  mettons en œuvre, à travers un paquet d’activités à l’endroit de la population », a-t-il informé.

Selon le directeur départemental, des cas de contamination à la fièvre hémorragique du virus Lassa sont observés lorsque des populations du Nigéria affluent vers l’Atacora. « Depuis maintenant près de six ans, à chaque fin d’année, lorsque nous constatons qu’il y a une affluence terrible de la population du Nigeria vers l’Atacora, il faut s’attendre les jours suivants à des cas de Lassa et c’est ça que nous avons commencé par enregistrer depuis le dernier trimestre  de l’année, des cas suspects que nous prélevons aussitôt pour aller faire des analyses », a expliqué le directeur départemental de la santé de l’Atacora.

Ce responsable en charge de la santé dans l’Atacora a invité les populations à une prise de conscience collective de la présence de la fièvre hémorragique du virus de Lassa. « Si on a des parents qui reviennent d’un pays surtout comme le Nigeria, c’est de s’assurer, à travers le système santé, qu’ils ne viennent pas malades. Pour ceux qui reviennent malades, il faut les conduire dans un centre de santé le plus proche, il faut éviter également de manipuler les cadavres, mais informer le système de santé pour un enterrement digne et sécurisé », a conseillé Jacob Namboni rapporté par l’ABP.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...