CULTURE

Dissolution du FITHEB : Ignace Yétchénou déçu mais croit en Patrice Talon

( words)

La dissolution du Festival international de théâtre du Bénin ne laisse pas indifférents les acteurs culturels béninois. Invité du Club de presse « Café médias plus » de ce vendredi 14 mai 2021, Ignace Yétchénou s’est dit déçu mais reste positif quant à l’avenir du théâtre béninois.

ignace-yetchenou

Ignace Yétchènou, acteur culturel béninois

 

Déçu mais optimiste. Ignace Yétchénou l’est après la dissolution du Festival international de théâtre du Bénin (FITHEB). « C'est pour moi encore une fois le constat que nous avons échoué. Mais c'est en même temps une source d'espoir que demain nous rebondirons mieux béninois soit au firmament de l'Afrique… », a-t-il sur Café médias plus ce vendredi 14 mai 2021.

Pour cet acteur culturel béninois, la décision du gouvernement « met fin à la saignée ». Le plus important, estime Ignace Yètchénou, « est que la graine tombée à terre pourrisse et regénère en d'autres multiples graines ».

Acteur culturel majeur depuis plusieurs années, il que ses pairs et lui veulent donner le meilleur d’eux, pour faire rayonner le théâtre béninois mais manquent d’espace pour exprimer leurs talents. Nous avons des visages, des corps qui savent donner de l'émotion sur scène. (…) On manque de scène », a déploré le réalisateur du téléfilm « Taxi-brousse ». Pour s’assurer qu’il a toujours les aptitudes d’un bon acteur, Ignace Yètchénou dit s’exercer par moment devant sa caméra afin de savoir qu’il « peut encore déclamer ». 

Une situation qui selon lui tue la carrière des acteurs culturels. « Mais on ne va pas mourir. On garde espoir. Nous sommes des prisonniers de l'espoir », dit-il confiant. Mercredi 12 mai 2021, en conseil des ministres, le gouvernement a décidé de dissoudre le FITHEB pour créer le Centre national du théâtre.

Une décision diversement appréciée dans l’opinion béninoise. Après la dissolution du FITHEB, Ignace Yétchénou dit avoir espoir que le président Patrice Talon qui « a une étoile particulière saura saisir le théâtre pour impressionner les Béninois ».

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...