ENVIRONNEMENT

Protection de l’environnement : 212 défenseurs tués en 2019 dont 64 en Colombie

( words)

Selon le rapport 2019 rendu public en juillet 2020 par l’ONG britannique Global Witness, la Colombie est le pays le plus dangereux pour les défenseurs de l’environnement. 

deforestation-colombie

Déforestation en Colombie

Défendre l’environnement peut vous coûter la vie en Colombie. Au moins 64 défenseurs de l’environnement ont été tués au cours de l’année 2019. C’est l’une des révélations du rapport de l’ONG Britannique Global Witness.  « La Colombie est le pays le plus dangereux pour les défenseurs de l'environnement qui sont 64 à y avoir été tués. Trente-trois personnes ont été assassinées en Amazonie, dont presque 90% au Brésil », détaille le rapport cité par RFI.

LIRE AUSSI: Soudan du Sud : protestations au Haut-Nil contre la pollution des industries pétrolières

Dans son rapport l’ONG britannique signale qu’au moins 212 défenseurs de l'environnement ont été assassinés en 2019 à travers le monde. Les Philippines, un pays asiatique sont également pointés du doigt. « 50 personnes ont été assassinées en 2019 parce qu'elles se sont érigées contre l'exploitation minière. Aux Philippines, Datu Kaylo Bontolan, leader du peuple Manobo, a été tué lors d'un bombardement aérien en avril 2019 alors qu'il luttait avec sa communauté contre un tel projet », mentionne l’ONG Global Witness.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...