POLITIQUE

Transhumance : le Bénin crée une agence de prévention des conflits entre agriculteurs et éleveurs

( words)

Le Bénin vient de se doter  d’un comité national de gestion et de sécurisation du pâturage pour préserver les conflits entre agriculteurs et éleveurs. Le décret de la création de la structure a été signé ce mercredi 14 octobre 2020 en conseil des ministres.

boeuf-ketou

Le gouvernement béninois veut mettre fin aux conflits entre agriculteurs et éleveurs. En conseil des ministres ce mercredi 14 octobre 2020, il a adopté un décret portant création d’un comité national de gestion et de sécurisation du pâturage. La structure est chargée de la mise en œuvre du plan national d’orientation et de développement des activités pastorales.

« Cette structure est dotée de démembrements aux niveaux départemental et communal ainsi que d’un comité technique dont les missions consistent, entre autres, à : préparer, mettre en œuvre et suivre les activités de gestion du pâturage, prévenir les conflits entre éleveurs et agriculteurs, participer au règlement diligent des conflits éventuels», a détaillé le compte rendu du conseil des ministres.

Par cette décision, le gouvernement entend réorganiser les activités de transhumance qui sont souvent sources « de conflits permanents entre éleveurs et agricultures avec des conséquences souvent dramatiques ».

L’adoption du décret intervient quelques jours après la publication par Banouto d’un dossier d’enquête sur les défis socio-économiques et sécuritaires des communes frontalières du Bénin. Des enquêtes qui revèlent l’urgence pour les autorités béninoises de mettre fin aux conflits entre agriculteurs et éleveurs, une problématique commune et préoccupante de plusieurs localités du pays.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...