POLITIQUE

Réconciliation avec Boni Yayi : une ‘’démarche sincère’’ de Talon selon le porte-parole du gouvernement

( words)

Le ministre de la communication, Alain Orounla a réagi ce lundi 16 novembre 2020 au vœu exprimé par le président Patrice Talon de se réconcilier avec son prédécesseur, Boni Yayi. Il a annoncé qu’il s’agit d’une démarche sincère.

alain-orounla

 

Le vœu de Talon de se réconcilier avec Yayi est sincère selon le porte-parole du gouvernement béninois. Au micro de Frissons Radio, Alain Orounla, le ministre béninois de la communication est revenu sur le souhait de Patrice Talon exprimé jeudi 12 novembre 2020. « Je pense que c’est une démarche sincère qui est en dehors de tout agenda, de tout calendrier vu que par rapport et sur le fondement de notre constitution actuelle, le président Yayi Boni ne peut être candidat », a-t-il confié. « Il ne peut en rien être le rival du président Talon. Je pense qu’il s’agit d’une mesure d’apaisement sincère et crédible et salutaire », a-t-il ajouté.

Selon le porte-parole du gouvernement béninois, la déclaration du président Talon à Parakou intervient après des démarches de réconciliation  auprès de l’ancien président qui n’ont pas abouti. « Le président Yayi Boni ne s’est pas présenté de sorte qu’on a pas d’autres choix que de faire recours aux intermédiaires, des sages dont on espère avoir une influence bienveillante sur le président Boni Yayi afin de l’amener à accepter la main que lui tend son successeur et son jeune frère », a-t-il poursuivi.

Jeudi 12 novembre, le président Talon en tournée dans la ville de Parakou a formulé le souhait devant des sages de la ville de se réconcilier avec son prédécesseur. « Qui ne sait pas que le président Boni Yayi et moi, nous étions comme petit frère et grand frère ? Ma prière est que cela puisse être vraiment du passé. Je voudrais vous confier cette mission à vous têtes couronnées et sages de Parakou, pour qu’on nous revoie ensemble le plutôt possible, ici à Parakou ou chez lui à Tchaourou », avait formulé le président béninois.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...