POLITIQUE

Arrestation de Joël Aïvo : « les chefs d’inculpation ont changé » selon son avocat, Me Gbago

( words)

Au Bénin, l’un des avocats de l’opposant Joël Aïvo, Me Barnabé Gbago a confié ce dimanche 18 avril 2021 sur RFI que les choses ne sont pas encore claires dans le dossier de son client.

arrestation-joel-aivoProf. Joël Aïvo

Georges Barnabé Gbago, l’un des avocats de Joël Aïvo donne de la voix au lendemain de son incarcération. Dans une intervention sur RFI ce dimanche 18 avril 2021, Me Barnabé Gbago, avocat de l’opposant fait part d’un changement considérable des chefs d’inculpation entre le jour de son arrestation et celui de son incarcération par la CRIET. « Nous ne savons pas encore dans quel sens vont évoluer les accusations portées contre Joël Aïvo, surtout qu’entre le jour où il a été appréhendé par la police et aujourd’hui, les chefs d’inculpation ont changé », a-t-il déclaré

Au début de l’affaire, l’homme de droit souligne qu’on leur a dit que l’opposant avait été interpellé pour des faits d’ « incitation à la violence et de manifestations illicites ». « Aujourd’hui on nous dit qu’il y a blanchiment de capitaux et tentative de coup d‘Etat », affirme Barnabé Gbago au sujet des chefs d’inculpation de l’opposant.

L’avocat souligne  au micro du média français l’impossibilité à la défense d’avoir accès au dossier judiciaire de l’opposant. « Mais nous n’avons pas encore le dossier. Les pièces du procureur, de l’accusation ne nous ont pas encore été données donc il nous est difficile pour l’instant d’avoir une idée précise du dossier des accusations portées contre notre client. Donc nous sommes sûr de rien, les choses ne sont pas encore claires. », a-t-il précisé.

Farouche opposant au régime du président Patrice Talon, l’universitaire Joël Aïvo a été placé en détention provisoire vendredi 16 avril 2021 par la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET). Selon les informations parues dans la presse, le candidat recalé à la présidentielle du dimanche 11 avril 2021 est poursuivi pour de présumés faits de blanchiment d'argent et d’atteinte à la sureté de l’Etat.

 

 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...