POLITIQUE

Succession de Chabi Talata : arrangement familial autour de Patrice Talon au parlement

( words)

A l’Assemblée nationale, les députés béninois ont désigné mardi 1er juin, le successeur au poste de 1er vice-président du parlement lors d’une plénière sans challenge, digne d’un arrangement familial sans casse entre les soutiens du Président Patrice Talon.

benin-assemblee-nationale-8e-legislatureDes députés de la 8è législature de l'Assemblee nationale du Bénin

Mariam Chabi Talata Zimé Yérima s’en va, Robert Gbian s’installe. Resté vaquant après le départ de Chabi Tala appelée aux charges de Vice-présidente de la République, le siège du 1er vice-président de l’Assemblée nationale est désormais occupé par l’ex-Général qui était 2è vice-président. Il a été élu mardi 1er juin à l’unanimité par ses pairs.

Par la même occasion, c’est le député Dakpè Sossou qui s’est installé dans le top 3 de la présidence du parlement en se faisant porter dans le fauteuil du 2è vice-président laissé par Robert Gbian. Dans leurs charges, les deux vice-présidents suppléent le président de l’Assemblée nationale Louis Vlavonou en cas d’absence ou en cas d’empêchement conformément aux dispositions de l’article 3 du règlement intérieur de l’Assemblée nationale.

Une succession sans dispute

La succession de Mariam Chabi Talata s’est opérée dans une parfaite cohésion entre les députés. Seuls occupants des 83 sièges de l’Assemblée nationale, le Bloc républicain (BR) et l’Union progressiste (UP), les deux partis soutiens du Président Patrice Talon sont arrivés à s’entendre comme d’habitude pour pourvoir au poste vacant. Les députés de l’Union progressiste qui détenaient à la fois la présidence et la première vice-présidence ont tout de même concédé un privilège à leurs frères pro-Talon du Bloc Républicain.

Résultat de cet arrangement familial, Robert Gbian du BR n’a pas eu de challenger et a été désigné à l’unanimité des 80 députés présents pour remplacer Mariam Chabi Talata qui est de l’Union progressiste. Le parti du baobab qui récupère la 2è vice-présidence n’a, pour cela, pas eu du mal à positionner Dakpè Sossou qui n’a pas également eu de rival au cours de sa désignation.

Il faut dire que depuis l’installation de la 8è législature composée de 46 députés UP et 37 parlementaires BR, à l’Assemblée nationale règne une entente fraternelle en dépit de quelques divergences affichées dans les médias.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...