SECURITE-HUMAINE

Donald Trump gracie le rappeur Lil Wayne et 72 autres personnes

( words)

Aux dernières minutes de la fin de son mandat, Donald Trump a accordé la grâce présidentielle à 73 Américains dont le rappeur afro-américain Lil Wayne. L’annonce a été faite par la maison blanche ce mercredi 20 janvier 2021 par la Maison Blanche.

lil-wayne

Lil Wayne sur scène 

 

Bonne nouvelle pour Lil Wayne. De son vrai nom Dwayne Michael Carter Jr, le rappeur américain fait partie des personnes graciées par le président Donald Trump aux dernières minutes de son séjour à la Maison Blanche. Selon CNN, 73 grâces et 70 commutations ont été délivrés par le président sortant des Etats-Unis. Ces grâces et commutations s’inscrivent dans la tradition présidentielle qui consiste à exercer des pouvoirs de clémence à la dernière minute.

Selon le média américain, la grande majorité des pardons et des commutations a été accordée à des personnes dont les « cas ont été défendus par des partisans de la réforme de la justice pénale, y compris des personnes purgeant de longues peines pour des infractions de faible niveau ».

Arrêté en décembre 2019, le rappeur Lil Wayne était poursuivi par la justice américaine pour port illégal d’arme à feu à Miami. Le 11 décembre 2020, l’artiste a plaidé coupable. Selon des magistrats rapportés par CNN, le rappeur risquait jusqu'à 10 ans de prison fédérale après avoir plaidé coupable. Désormais, avec la grâce du président Trump, cette affaire sera conjuguée au passé. Kodack Black, un autre rappeur américain a lui, bénéficié d’une commutation après avoir plaidé coupable à une accusation d'armes.

Elu en novembre 2016, le mandat de Donald Trump finit ce mercredi 20 janvier 2021. Son successeur Joe Biden élu à l'issue de la présidentielle de novembre 2020 entre officiellement en fonction ce jour. 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...