SECURITE-HUMAINE

Agression de Ganiou Soglo: le procureur regrette l’absence de franche collaboration de l'ex-ministre

( words)

En charge de l’enquête relative à l’agression de Ganiou Soglo, le procureur du tribunal d’Abomey-Calavi, Aubert Kodjo a déploré mardi 16 février 2021 l’absence de franche collaboration de la part de la victime.

Le procureur Aubert Kodjo s’est prononcé mardi 16 février 2021 sur l’affaire relative à l’agression armée de Ganiou Soglo. A travers un communiqué, le procureur de la République près le tribunal d’Abomey-Calavi a fait un point de l’enquête. Selon l’autorité judiciaire, à l’étape actuelle de l’enquête et au vue des éléments recueillis, « il n’a pas été possible d’identifier le ou les auteurs de cette agression ni de déterminer le ou les mobiles ».

Le procureur déplore « l’absence de franche collaboration de la victime (Ganiou Soglo, ndlr) ». Lundi 16 février 2021, le parquet a ouvert une information judiciaire contre X pour tentative d’assassinat sur la personne de Ganiou Soglo. Le chef du parquet d’Abomey-Calavi, promet que le ministère public « jouera sa partition pour que la lumière soit faite ». A cet effet, « le ministère public espère de sa part une meilleure disponibilité pour la suite de la procédure ».

Ex-ministre des sports et de la culture du Bénin, Ganiou Soglo a été victime d’une attaque armée dans la nuit du vendredi 05 février 2021. Le fils de l’ex-président Nicéphore Dieudonné Soglo se rendait dans sa ferme à bord de son véhicule quand il a essuyé des tirs à balles réelles. Après quelques jours de soins à Cotonou, il a été évacué en France pour une prise en charge appropriée.

 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...