SECURITE-HUMAINE

Droits humains au Bénin: le procureur de la CRIET et le gouvernement accusés dans une requête

( words)

Au Bénin, une plainte a été enregistrée à la Cour constitutionnelle contre le procureur spécial de la CRIET et le gouvernement. Il leur est reproché des faits de violation des droits de la personne humaine.

Patrice Talon, président de la République et chef du gouvernement béninois

Un dossier contre le procureur spécial près la Cour de représsion des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) à la Cour constitutionnelle. La haute juridiction en matière constitutionnelle a été saisie d'un recours contre le procureur de la juridiction spéciale dont le siège est basée à Porto-Novo.

Enregistrée au secrétariat de la Cour constitutionnelle sous le numéro 0436/108/REC-21, la requête émane du sieur Alain Diogo. Selon les informations rendues publiques par le secrétariat de la Cour constitutionnelle, le requérant a saisi la haute juridiction contre le procureur spécial pour des motifs de "violation des droits fondamentaux de la personne humaine". 

Il n'y a pas pour l'instant de détails sur les faits que le requérant reproche au chef du parquet spécial de la CRIET.

Le gouvernement également au banc des accusés

Le procureur spécial de la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme n'est pas le seul mis en cause par Alain Diogo dans sa requête. Le gouvernement du président Patrice Talon est également sur le banc des accusés. Le requérant fait les mêmes recriminations de "violation des droits fondamentaux de la personne humaine" contre le gouvernement béninois.

La requête contre le procureur spécial de la CRIET et le gouvernement sera examinée par la Cour constitutionnelle dans les jours à venir. Le dossier est inscrit au rôle du mardi 18 mai 2021 de la première chambre de mise en état de la haute juridiction.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...