SECURITE-HUMAINE

Owolobè : des détails sur son audition par le procureur au tribunal de Cotonou

( words)

Arrêté dimanche 18 juillet 2021, Owolobè a été libéré et placé sous convocation par le parquet de Cotonou. Mais l’empereur mondial de la fraternité des Ogboni a été inculpé des faits de complicité de coups et blessures volontaires. Détails sur son audition par le procureur de Cotonou.

On en sait un peu plus sur la libération de Owolobè. L’empereur poursuivi pour complicité de souci coups et blessures volontaires a été libéré et placé sous convocation lundi 19 juillet 2021 au lendemain de son interpellation par la police.

Frissons radio rapporte que devant le procureur au tribunal de Cotonou, il a déclaré n’avoir donné aucune instruction à battre le jeune homme victime de flagellation dans son palais. Il dit n’avoir aucune connaissance préalable du plan de ses collaborateurs. Le chef religieux reconnait avoir toutefois été informé par son premier ministre d’une réunion nécessitant la présence de Ibrahim, la victime.

 Le média basé à Cotonou apprend que le dignitaire a reçu le soutien de son premier ministre, initiateur devant le procureur. Les huit ministres poursuivis pour coups et blessures ont été déposés en prison après avoir été écoutés dans le dossier par le procureur. La victime des coups et blessures, Ibrahim quant à lui a reçu une somme de 250 000F comme indemnisation pour ses soins.

L’empereur des Ogboni et huit de ses ministres ont été interpellés par la police dimanche 18 juillet 2021 après la diffusion sur les réseaux d’images montrant une bastonnade dans son palais.

 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...