SECURITE-HUMAINE

Test Covid des voyageurs au Bénin : le ras-le-bol de Nadia Nata

( words)

La consultante à la gouvernance politique, Paix et Sécurité, Nadia Nata a manifesté son mécontentement contre le protocole de test covid exigé aux voyageurs au Bénin.

bNadia Nata

Le test covid pour les voyageurs au Bénin continue de susciter des mécontentements. La Béninoise Nadia Nata s’en est plainte sur sa page Facebook. Elle a dit son ras-le-bol en dénonçant des « incohérences » dans la diffusion des informations. La consultante à la gouvernance politique, paix et sécurité a raconté sa mésaventure pour pouvoir prendre un vol à l’aéroport de Cotonou. « Il faut vraiment que ça cesse ! C'est tout simplement révoltant et écœurant ! », a-t-elle déclaré.

Après un test positif au Covid-19, Nadia Nata s’est soumise au protocole de traitement et a obtenu l’attestation de guérison suite à deux tests négatifs.  

Elle affirme avoir reçu la confirmation de voyager avec l’attestation de guérison après à un appel (7016) au centre Covid le 6 Septembre 2021. Mais la consultante, revenue au Bénin pour rendre visite à sa famille, s’est heurtée à d’autres réalités une fois l’aéroport.

b

 

«  Arrivée à l'aéroport, exigence d'un nouveau test négatif. Refus de prise en compte des 2 tests négatifs et de l'attestation de guérison », a-t-elle fustigé. Elle a dénoncé de payer 51 125 FCFA après avoir obtenu une attestation de guérison. « Que veut-on aux voyageurs ? A quand la fin du cauchemar ? », s’interroge la consultante. 

51 125 FCFA au Bénin et 25 000 FCFA dans la sous-région

Nadia Nata est revenue sur le coût de test covid appliqué aux voyageurs par les autorités béninoises. La consultante est consternée par la non harmonisation par le Bénin du coût appliqué dans la sous-région. « Cela fait trois tests pour un séjour, soit un total 153 375 Francs, alors que dans les autres pays de la sous-région c'est 25 000 le test », dénonce-t-elle

Elle exige un peu de "professionnalisme" dans la gestion des tests covid et la cohérence dans les informations. « Pourquoi ne pas prévenir à l'avance le voyageur ? Pourquoi des incohérences entre l'information donnée au palais des congrès et celle donnée à l'aéroport ? », interroge Nadia Nata avant de conclure: « un minimum d'empathie et de compassion ne ferait pas de mal ».   

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...