SECURITE-HUMAINE

Bénin : une affaire de 11 parcelles volées à Sèmè-Podji devant le tribunal

( words)

A Sèmè-Podji, une famille se plaignant de vol d’un domaine de plusieurs parcelles a saisi le tribunal de Porto-Novo pour rentrer dans ses droits.

tribunal-porto-novo-parcelles-volees-seme-kpodjiTribunal de Porto-Novo

Un litige domanial fait grand bruit à Sèmè-Podji. Plusieurs acquéreurs de parcelles à Sèkandji Houéyogbé pourraient se retrouver déposséder de leurs biens. Pour cause, ils se trouvent dans un domaine désormais litigieux.

Une famille d’héritiers qui se revendique la propriété d’un vaste domaine dans la localité a constaté du jour au lendemain que des parcelles ont été vendues à des acquéreurs à son insu. Dans une plainte adressée au procureur de la République près le tribunal de première instance de Porto-Novo, la famille demanderesse accuse un présumé autochtone d’avoir vendu 11 parcelles à différents acquéreurs.

Selon les plaignants qui disent avoir hérité le domaine de leur feu-père, lui aussi acquéreurs depuis 1965, l’accusé principal a agi avec la complicité d’un urbaniste, un délégué et un autre élu.

Les héritiers s’estimant propriétaires légitimes en appellent au droit et à la justice auprès du tribunal.

Ce dossier est un cas parmi une multitude au Bénin où les tribunaux sont régulièrement saisis pour connaître des affaires de litige domanial. Le pays a récemment connu un feuilleton judiciaire d’une affaire dite des 39 hectares à Abomey-Calavi dans laquelle un ancien maire proche du pouvoir et des élus locaux ont été condamnés.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...