SECURITE-HUMAINE

Bénin : voici ce que l’armée a récupéré chez les terroristes qui ont attaqué le commissariat de Dassari

( words)

Plusieurs matériels ont été saisis chez les hommes armés ayant attaqué le commissariat de police de Dassaria, a annoncé ce lundi 27 juin 2022, l’armée béninoise.  

attaque-commissariat-materiLe commissariat de Dassaria 

Des morts et saisis de matériels chez les terroristes présumés dans l’attaque de Materi. Dans cette commune située dans le département de l’Atacora au Nord du Bénin, des hommes armés ont attaqué le commissariat de Dassaria. Selon le communiqué en date du lundi 27 juin 2022 de l’armée béninoise, deux assaillants ont été abattus. Dans le rang de la police, le bilan fait état de deux morts et un blessé. Plusieurs matériels de combat notamment une mitraillette AK, un poste Motorola et une moto ont été saisis chez les hommes armés. 

D’après le récit de l’armée, les individus non identifiés ont pris d'assaut le commissariat de Dassaria dans la nuit du samedi 25 au dimanche 26 juin 2022 aux environs de 1h30mn. 

“Aussitôt alerté, l'Etat-major général des Forces armées béninoises a envoyé des unités en position dans la région pour venir en renfort aux policiers pris en étau”, informe l’Etat major général. Il rapporte qu’à l’arrivée des éléments de la Forces armées béninoises, les assaillants étaient encore sur les lieux. 

‘’Ils se trouvaient à l'intérieur du bâtiment du commissariat et avaient déjà mis feu aux motos en fourrière sur la cour’’, précise l’armée. Elle ajoute que ‘’la prompte intervention des éléments des Fab a mis en déroute les forces ennemies, et a permis de sauver trois (03) policiers ainsi que deux gardés à vue en cellule’’. 

‘’L'intervention des Fab a permis de neutraliser deux individus armés non identifiés (lani)’’, a-t-il poursuivi. L’agent de police blessé a été évacué à l’hôpital.

C’est la deuxième fois qu’un commissariat de police est attaqué par des hommes armés au Bénin. Le première remonte au 26 avril 2022 où le commissariat de Monsey, arrondissement de Karimama, commune frontalière entre le Bénin, le Niger et le Burkina Faso a été attaqué. Cette attaque revendiquée par le Groupe de soutien à l’Islam et aux musulmans (JNIM) a fait un mort et plusieurs blessés.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...