SECURITE-HUMAINE

Bénin : Wilfried Houngbédji justifie l'acquisition prochaine de 02 aéronerfs

( words)

Le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji a apporté des éléments pour justifier la décision d’acquisition de deux aéronefs pour le Bénin. C’est au cours de sa conférence de presse, vendredi 5 août 2022, au ministère des Affaires étrangères.

 

wilfried-leandre-houngbedjiWilfried Léandre Houngbédji, porte-parole du gouvernement justifie la décision d'acheter deux aéronefs pour le Bénin

On en sait davantage sur les motifs de la décision d’acquérir deux aéronefs pour le Bénin. Le gouvernement béninois a décidé, lors du conseil des ministres du mercredi 3 août 2022, de l’acquisition de deux aéronefs. Le porte-parole du gouvernement, Wilfried Léandre Houngbédji, explique l’opportunité d’une telle décision au cours d’une conférence de presse, vendredi 5 août 2022. Il relève que « ce sont des appareils court courrier ». Donc, ils ne font pas de très longues distances. Mais, « ils ont la capacité de desservir la sous-région et puis, ils ont une certaine contenance ».

Est-ce que ces appareils pourront servir au transport des Écureuils lors des expéditions hors du territoire ? Oui, répond le porte-parole qui informe que la question a déjà été soulevée par le ministre des Sports. Mais, il précise que « tout dépend de l’affectation qu’on leur fait ».

Ce point clarifié, Wilfried Léandre Houngbédji a insisté sur le diagnostic qui a été posé. Il a évoqué les raisons d’ordre sanitaire et médicale ou logistique. Le porte-parole prend l’exemple d’un « béninois dans un département ou une ville située à peu près à une centaine de kilomètres de Cotonou ». Si ce Béninois fait une crise qui nécessite une prise en charge immédiate ou dans l’heure qui suit avec l'avantae de le préserver de toute déconvenue ou de toute complication irrémédiable. Pour Wilfried Houngbédji, « s’il faut le faire par voie de terre, vous êtes convaincus que vous avez achevé le malade avant d’arriver à l’hôpital ». Or, ces aéronefs peuvent permettre, à l’avenir, « de prendre en charge autant que possible des situations d’urgence de ce cas ».

L'une des raisons qui motive cette acquisition est d’ordre logistique. Le porte-parole du gouvernement donne l’exemple d’un accident de la route quelque part qui crée des complications monstres et qui rend la circulation impossible. « Avec cet avion, qui est aussi dimensionné pour atterrir sur des pistes aménagées, vous pouvez déployer tout de suite une équipe d’intervention dans un temps relativement court afin de prendre en charge la pathologie qui affecte la route en ce moment-là », explique-t-il.

Voilà ceux à quoi vont servir ces aéronefs. Mais, après, le porte-parole trouve que « tout le reste ne peut être que bonus ». « Le déplacement du chef de l’Etat, s’il va dans la sous-région, le déplacement des Écureuils, tout cela peut faire l’objet de prise en charge par ces avions tant que la question est posée et les équipes en charge de leur gestion s’organisent à cette fin », pense-t-il. Autrement dit, les deux aéronefs, une fois achetés, peuvent aussi servir à d’autres usages.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...