SECURITE-HUMAINE

Violences conjugales : des hommes manifestent en Guinée-Bissau pour dénoncer leurs souffrances

( words)

En Guinée-Bissau, des hommes ont manifesté dans les rues pour protester contre les violences faites aux hommes. La manifestation a eu lieu le lundi 28 novembre 2022 à Bissau, la capitale.

Il n’y a pas que les femmes qui sont victimes de violences conjugales. C’est le message que veulent faire passer des centaines d’hommes bissau-guinéens qui ont pris les rues pour protester. Selon RFI, le lundi 28 novembre 2022, ils étaient dans les rues de Bissau pour dénoncer les violences faites aux hommes. « Si la femme n’est pas un tam-tam, l’homme n’est pas un bombolong », lit-on sur les pancartes des manifestants, rapporte le média français.

Tout serait parti d’une dispute conjugale soldée par l’émasculation d’un homme par sa femme alors qu’il dormait. Après cette ènième triste histoire, les hommes ont décidé de crier leur mécontentement et protester contre leurs souffrances silencieuses. « Nous avons enregistré ces trois derniers mois de graves cas de violence faites aux hommes. Une femme jalouse a assommé à coup de gourdin son mari. Une autre a versé de l’eau bouillante sur les jambes de son mari pour l’empêcher d’aller seul en boite », a énuméré Maiga Indjai, un des organisateurs de la marche. Pour lui, il est temps de d’arrêter la saignée.

A lire aussi ...