SECURITE-HUMAINE

CRIET : 02 personnes condamnées, 08 relaxées dans l'affaire Tiens

( words)

Au Bénin, la Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme (CRIET) a condamné deux personnes et relaxé huit autres dans l'affaire "Tiens".

Le verdict est tombé dans l'affaire « Tiens ». La Cour de répression des infractions économiques et du terrorisme a jugé, mardi 24 janvier 2023, les personnes mises en cause dans cette affaire.  

Dans cette affaire dite « Tiens », dix (10) personnes avaient été interpellées et placées sous mandat de dépôt après une garde à vue. Les prévenus dont la femme de Evrard Sossoukpè, premier responsable de la structure étaient poursuivis pour « escroquerie avec appel public à l'épargne et blanchiment de capitaux ».

Au cours du procès mardi à la Cour, rapporte La voix de la justice, le chef d'accusation a été requalifié, notamment « publicité mensongère ». La Cour a reconnu deux des dix prévenus coupables de ce chef d’accusation requalifié et les a condamnés à douze (12) mois de prison dont six (06) mois fermes. Parmi les deux personnes condamnées par la Cour se trouve la femme du premier responsable de la structure « Tiens ». La juridiction spéciale basée à Porto-Novo a décidé de la relaxe pure et simple des autres prévenus dans le dossier.

Ces huit (08) personnes recouvrent leur liberté après six (06) passés en détention préventive. Les deux condamnés dans le dossier, apprend-on, devrait également recouvrer leur liberté d’aller et de venir dans les tout prochains jours, ayant eux aussi déjà passé six mois en détention.

L’affaire remonte à juillet 2022.  Suite à des soupçons, la police a effectué une descente dans les locaux de la structure sis à Cotonou. Lors de cette descente, elle a interpellé les mis en cause.

 

 

A lire aussi ...