SPORT

Football en Afrique: la FIFA suspend l'ex-président intérimaire de la CAF pour un an

( words)

L’ancien président intérimaire de la Confédération africaine de football (CAF) Constant Omari a été suspendu de toutes activités nationales et internationales liées au football pendant une durée de 1 an.

Constant Omari Constant Omari

Une nouvelle sanction à la CAF. Le Congolais Constant Omari est interdit d’exercer toutes activités liées au football au niveau national et international pendant une année. Il a été suspendu par la FIFA ce jeudi 24 juin 2021. « La présidence de la chambre de jugement de la Commission d’Éthique indépendante a ratifié l’accord de sanction par consentement mutuel conclu entre Constant Omari Selemani et elle », apprend la FIFA dans un communiqué.

L’instance dirigeante du football mondial accuse l’ex-président de la Fédération Congolaise de Football-Association (FECOFA) d’avoir reçu 64.444 euros d’avantages dans le cadre de négociations liées à la commercialisation des droits TV de compétitions de la CAF.

« Ces négociations, conduites par M. Omari pour le compte de la CAF, avaient abouti à la mise en place de dispositions contractuelles extrêmement préjudiciables pour la confédération, qui avait enregistré des pertes financières considérables », précise le communiqué. Ancien vice-président de la Confédération africaine de football, Constant Omari a été écarté pour sa réélection pour un nouveau mandat au conseil de la FIFA mars 2021 à Rabat. Il avait été mis en examen par le Comité d’éthique de la FIFA. Constant Omari a récemment déposé sa démission de la FECOFA. « J’estime qu’il est temps pour moi de passer la main », s’était-il justifié, selon RFI.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...