VIE-STARS

Général Makosso : le pasteur ivoirien qui défie les sorciers béninois veut rencontrer Kémi Séba

( words)

Annoncé au Bénin, le pasteur et activiste Général Camille Makosso dont l’arrivée suscite de vives réactions a fait savoir qu’il souhaiterait rencontrer Kémi Séba.

reverend-camille-makosso Le général Camille Makosso

Bien qu’il soit pasteur évangélique, Le Révérend Camille  Makosso a de l’admiration pour l’activiste panafricaniste d’origine béninoise, Kèmi Séba. Annoncé au Bénin, il a exprimé le désir de voir Kèmi Séba pendant son séjour en terre béninoise.

Alors que la toile est agitée par de vives réactions d’humeurs suite à une amalgame sur les sorciers et les féticheurs qu’il défie, le sulfureux général Makosso a affirmé qu’il ne nourrit aucune antipathie envers la tradition béninoise. « Je respecte la culture béninoise », a-t-il dit. Ce qu’il déteste par contre, c’est la sorcellerie. « Je respecte les traditions de tous les pays, mais je déteste la sorcellerie. Il ne faudrait pas que les gens confondent la tradition et la sorcellerie parce que ce n’est pas la même chose. Le sorcier qui détruit des vies est un bâtard spirituel, un maudit qui jure de détruire des vies. Ça n’a rien à voir avec culture, la tradition des aïeux béninois », a-t-il affirmé.

Hors du terrain spirituel, Makosso se présente comme un " guerrier africain " et un admirateur de Kèmi Séba. Il veut d’ailleurs pouvoir voir l’icône de la lutte anti-CFA avant de quitter Cotonou. «  Il y a un homme que je veux rencontrer au niveau du Bénin. Kèmi Séba, voici l’homme que je voulais rencontrer ». Il l’aurait même déjà rencontré à Abidjan où ils auraient parlé de ce qui se passe avec les hommes politiques du continent. « J’ai suivi sa dernière vidéo que j’ai beaucoup aimée », a déclaré le pasteur.

Il souhaite que les guerriers africains qui luttent pour l’évolution du continent évitent de se défier. « Aujourd’hui nous avons des valeurs, nous avons des guerriers, je fais partir des guerriers africains mais je refuse deux choses. Première des choses, que nous prenons le soin de nous défier. Ça ne sert à rien », a-t-il demandé.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...