BIEN-ETRE

Hôpitaux publics au Bénin: nouvelles modalités d’organisation et de fonctionnement

( words)

Au Bénin, le Conseil des ministres du mercredi 7 octobre 2020 a annoncé de nouvelles modalités d'organisation et de fonctionnement des hôpitaux publics. 

cnhu

Le Bénin veut changer le mode de fonctionnement et d’administration de ses hôpitaux publics. Le compte rendu du Conseil des ministres du 7 octobre 2020 a annoncé plusieurs réformes ayant pour but la correction des dysfonctionnements observés dans le fonctionnement et l’administration des hôpitaux publics.

Le gouvernement souligne que cette décision intervient après « l’évaluation des mécanismes de gestion » des hôpitaux publics qui a montré que la gouvernance était peu satisfaisante.

Cette situation a des « répercussions sur la qualité des soins offerts aux populations » dans les hôpitaux publics. « Face à ces constats et en vue de mettre en place des solutions durables à la gouvernance et au management de la médecine hospitalière, le Gouvernement a fait l’option de professionnaliser la fonction de directeur d’hôpital », renseigne le compte rendu.

Le Conseil des ministres a décidé de la mise en place d'un programme spécial. Il est dédié à: 

  • la création d’un corps de gestionnaires d’hôpitaux ;

  • la sélection et la formation de médecins motivés et ayant une ambitieuse vision de développement de l’hôpital au Bénin ;

  • la modernisation des méthodes et techniques de travail visant à accroître la performance des hôpitaux.

Conséquemment, l’organigramme des hôpitaux sera revu pour avoir une équipe de gouvernance composée comme suit :

  • un médecin-directeur de l’hôpital doté des pleins pouvoirs ;

  • un directeur de l’administration et des finances ;

  • une personne responsable des marchés publics ;

  • un président de la commission médicale d’établissement ;

  • un directeur/chef de service des équipements et de la maintenance ;

  • un pharmacien responsable ; et

  • un président de la commission hygiène, sécurité et santé au travail.

Les performances de ces acteurs seront évaluées chaque année et, en cas d’insuffisance avérée, ils subiront les sanctions qui s’imposent. Le Conseil a donc adopté ce décret dont la mise en œuvre permettra d’instaurer une nouvelle dynamique dans la gouvernance des hôpitaux publics.

 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...