BIEN-ETRE

Patrice Talon décrit un bilan peu satisfaisant dans le secteur de la santé

( words)

Le président Patrice Talon a évoqué lundi 30 novembre 2020 le bilan de sa gouvernance dans le secteur de la santé. C'était à Zagnanado où il s'est rendu dans le cadre de sa tournée nationale. 

patrice talon

Patrice Talon parle du secteur de la santé au Bénin. Le chef de l’Etat, qui a entamé une tournée de reddition de comptes à moins de six mois de la fin de son mandat, était à Zagnanado lundi 30 novembre 2020. A cette étape, face aux populations, il a évoqué le bilan de son régime dans le secteur de la santé.

« La situation dans le domaine des infrastructures sanitaires n’est pas satisfaisante malgré les efforts que nous sommes en train de faire, qui donnent de meilleurs résultats », a-t-il déclaré. « Mais accepter qu’on ne soit pas aussi performant dans tous les domaines même si dans tous les domaines on progresse mieux que par le passé. Là où l’effort n’est pas encore visible, avouons-le », a-t-il signalé.  

L’un des problèmes du secteur de la santé reste « le manque de personnel », a rappelé le président Patrice Talon. « Il y en manque de manière trop visible. Là également, nous avons démarré une dynamique qui va nous amener au fil du temps à satisfaire tout le monde au besoin au fur et à mesure qu’on améliore et qu’on construit des infrastructures », a-t-il assuré.

Des efforts en cours

L’actuel locataire de la Marina a mentionné quelques efforts de son gouvernement pour améliorer le secteur sanitaire. « L’entretien et la réhabilitation de ce qui existe,  l’équipement des hôpitaux, le renouvellement des équipements qui ne marchent plus, qui ne sont plus fonctionnels. Ce sont des choses qui ont fait l’objet de diagnostic et des investissements ont démarré pour réhabiliter certains hôpitaux, pour construire d’autres », a fait savoir le chef de l’Etat.

Patrice Talon informe qu’ « il y a 1600 agents de santé qui sont en recrutement dont environ 300 médecins, des infirmiers et des sages-femmes ». « Ils seront déployés dans tout le pays pour compléter le nombre de personnel existant. C’est quelque chose qui n’est pas mal. 1600, Ce n’est pas petit du tout », a-t-il précisé.

Lire Aussi

 

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...