ECONOMIE

IB Bank de Mahamadou Bonkoungou ouvre ses portes à Djibouti

( words)

On Business Bank (IB Bank) ouvre ses portes dans la corne de l’Afrique. La banque d’affaires burkinabè s’est installée à Djibouti.

ib bank djibouti

On Business Bank plus proche de la population de l’Afrique de l’Est. La banque d’affaires burkinabè a ouvert ses portes à Djibouti. Selon Ticinfos.com, la cérémonie inaugurale a connu la présence du président burkinabé Roch Marc Christian Kaboré et son homologue djiboutien Ismaïl Omar Guelleh.

Ce positionnement stratégique dans la corne de l’Afrique mûrement réfléchi est l’idée Mahamadou Bonkoungou, un Africain connu dans le domaine des investisseurs panafricains.

L’installation de cette banque vise à améliorer le climat des affaires et les investissements en Afrique notamment dans les deux pays. On Business Bank scelle ainsi l’axe économique et diplomatique Burkina-Djibouti.

On Business Bank (IB Bank), de l’homme d’affaires Mahamadou Bonkoungou, dont la banque a eu son agrément en février 2020, est une lueur d’espoir pour l’indépendance économique tant souhaitée et prônée par les jeunes.

IB bankc djibouti

Selon la presse officielle de la présidence burkinabè, « cette inauguration entre dans le cadre de la visite officielle du président du Faso. Pour les deux chefs d’Etat, l’installation d’une banque d’affaires burkinabè à Djibouti traduit l’importance du rôle que le secteur privé peut jouer dans la coopération économique entre les deux pays. »

L’origine burkinabè de cette banque d’affaires rassure la population djiboutienne de par sa connaissance historique du pays des hommes intègres de Thomas Sankara. La première sortie de cette prestigieuse banque dans un pays de l’Afrique de l’Est met déjà de l’eau à la bouche de voir son installation dans tous les pays de l’Afrique.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...