POLITIQUE

Côte d’Ivoire : Guillaume Soro révolté contre la persécution de Bédié et Affi N’Guessan

( words)

Guillaume Soro, l’ancien président de l'Assemblée nationale la Côte d’Ivoire a exprimé son indignation quant à « l’humiliation » que fait subir le régime d’Alassane Ouattara aux opposants, notamment Pascal Affi N’Guessan et Henri Konan Bédié.

guillaume-soro Guillaume Soro

Guillaume Soro choqué ! L’ancien président de l’Assemblée nationale de la Côte d’Ivoire, en exil en France a exprimé son amertume quant à « l’humiliation » dont sont victimes les opposants du président Alassane Ouattara.

« A la vue de la vidéo de  Affi, j’ai été ému et remué au plus profond de moi-même. Je suis révolté ! Comment peut-on humilier un leader politique, candidat retenu à une présidentielle ainsi ? Je suis révolté ! Oui je suis révolté !», a écrit Guillaume Soro lundi 9 novembre 2020 sur Tweeter. Un massage qu’il a fait accompagner d’une photo du président du Front populaire ivoirien (FPI), en détention à la direction de la surveillance du territoire (DST) depuis vendredi 6 novembre 2020.

Un peu plus tôt, dimanche 8 novembre 2020, la porte-parole de Guillaume Soro, Affoussiata Bamba-Lamine, dans une déclaration lue et publiée sur Facebook, avait exprimé la «solidarité (de la Générations et peuples solidaires, ndlr) à toutes les personnalités du Conseil national de transition qui ont été arrêtées ».

« Générations et peuples solidaires condamne l’humiliation que le régime de monsieur Ouattara fait subir à Henri Konan Bédié dont la résidence fait encore l’objet d’un blocus », avait déclaré Affoussiata Bamba-Lamine.

Elle a fait savoir que ce blocus est « en violation de tous ses droits fondamentaux » et a appelé les Ivoiriens à la résistance. L’ancien président de l’Assemblée nationale a promis publier les heures à venir une tribune.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...