POLITIQUE

Présidentielle 2021 au Bénin: démenti des Démocrates au sujet du parrainage

( words)

Le parti ''Les Démocrates'' a, dans un communiqué, mis en garde contre toute manœuvre tant à faire croire qu’il a démarché et obtenu des parrains.

Eric Houndeté, président du part "Les Démocrates"

Le parti ''Les Démocrates'' a-t-il obtenu le parrainage nécessaire pour prendre part à l’élection présidentielle de 2021 ? Dans un entretien diffusé jeudi 21 janvier 2021, Irénée Agossa, membre du parti de l’ancien président Boni Yayi, a laissé croire que oui.

Mais il n’en est rien. Dans un communiqué rendu public au terme d’une réunion statutaire, la coordination nationale du parti a indiqué n’avoir donné mandat à aucun individu pour négocier le parrainage en son nom ni se prévaloir de son investiture. Le parti présidé par l’ancien député Eric Houndeté a également mis en garde contre toute manœuvre tendant à faire croire qu’il a démarché et obtenu des parrains.

Signataire de la convention relative au Front pour la restauration de la démocratie (FRD), le parti ''Les Démocrates'' a formulé une série d’exigences dans le cadre de la présidentielle 2021. Avec les autres membres du Front, le parti exige du gouvernement béninois le respect des décisions de la Cour africaine des droits de l’Homme et des peuples.

La cour communautaire, à travers diverses décisions, a ordonné à l’Etat béninois de prendre toutes les dispositions pour annuler, entre autres, la loi relative à la révision de la constitution du 11 décembre 1990 et la loi portant Code électoral. La loi relative au Code électoral fait obligation aux candidats à l’élection présidentielle d’obtenir le parrainage de 10% des députés et maires.

Ce principe, l’opposition juge qu’il est porteur de germes d’exclusion. Cela, en raison de ce que le parlement béninois est composé que soutiens du président Patrice Talon et les formations politiques soutenant le président béninois contrôlent presque la totalité des mairies. L’opposition ne compte que six (06) maires.

De quoi faire craindre une élection présidentielle exclusive. A diverses occasions, le président Patrice Talon s’est montré rassurant sur l’organisation d’une élection inclusive. Mais l’opposition semble ne pas y croire.

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...