SECURITE-HUMAINE

Bombardement en Centrafrique : Bangui dénonce des ennemis de la paix

( words)

Des soldats centrafricains et des paramilitaires russes ont été bombardés, dans la nuit du 27 au 28 novembre 2022, par un avion étranger dans la ville de Bossangoa située à plus de 300 km au nord de Bangui. L’information a été donnée par le gouvernement à travers un communiqué, lundi 28 novembre 2022.

armee-centrafriqueDes soldats centrafriqués bombardés 

La Centrafrique déclare qu’un avion étranger a bombardé ses soldats et leurs alliés russes. Par le biais d’un communiqué, le gouvernement a assuré « qu'un aéronef a survolé la ville de Bossangoa dans la nuit du 27 au 28 novembre 2022, précisément le 28 novembre 2022 à 2h 50min et a largué des explosifs dans la ville prenant pour cibles la base de nos Forces de défense et de sécurité (FDS) » et leurs alliées ainsi que l'usine de coton.

Les autorités centrafricaines qui citent ses renseignements apprennent que l’aéronef après avoir commis ces forfaits a survolé la ville de Bozoum. Il poursuit que l’avion « a pris la direction du Nord de la République Centrafricaine avant de traverser nos frontières ».

Selon le gouvernement, les explosifs ont occasionné d'importants dégâts matériels. « Le gouvernement tient à informer l'opinion nationale et internationale que cet acte ignoble perpétré par les ennemis de la paix ne saurait rester impuni », lit-on dans le communiqué.

Une enquête est ouverte pour recueillir les informations utiles et situer les responsabilités. 

A lire aussi ...