POLITIQUE

Législatives 2023 au Bénin : la Cour constitutionnelle examine des recours du parti ''Les Démocrates''

( words)

Dans le cadre du contentieux électoral des législatives 2023 suite à deux recours, la Cour constitutionnelle a convoqué le parti ''Les Démocrates'' à une audience samedi 21 janvier 2023.

La Cour constitutionnelle se penche sur des recours dans le cadre du contentieux électoral des législatives 2023 au Bénin. Selon les informations de l’attaché de presse du président de la Cour constitutionnelle, la haute juridiction, juge du contentieux électoral, a reçu deux requêtes dans le cadre du scrutin législatif.

La première requête, apprend-on, émane du président du parti ''Les Démocrates'', Eric Houndeté. Dans sa requête, comme annoncé par Banouto, le président du principal parti d’opposition demande à la Cour constitutionnelle d’enjoindre à la direction générale des élections de lui fournir copies des procès-verbaux de compilation des résultats des élections législatives du 8 janvier 2023.

La seconde requête dans le cadre du contentieux électoral a été introduite par Moussa Rafiou. Candidat aux élections législatives sur la liste du parti ''Les Démocrates'' en qualité de 2e titulaire dans la 10e circonscription électorale, Moussa Rafiou forme un recours en invalidation de l’élection de Benoît Dègla.

La haute juridiction va examiner ces deux requêtes à l’occasion d’une audience prévue pour ce samedi 21 janvier 2023 au siège de l’institution. A cet effet, les sages ont convoqué le président du parti ''Les Démocrates''.

Ce n’est pas la première requête introduite par le parti d’opposition ''Les Démocrates'' auprès de la Cour constitutionnelle dans le cadre des législatives 2023. Mi-novembre 2022, le parti a saisi la haute juridiction d’une requête en vue de la prise en compte d’une nouvelle liste de candidature qu’elle a introduite à la Commission électorale après les difficultés rencontrées par trois de ses candidats dans l’obtention du quitus fiscal. Les sages, après examen de la requête, ont tranché en faveur du parti. En sera-t-il de même pour ces nouvelles requêtes ?

A lire aussi ...