POLITIQUE

Législatives 2023 au Bénin : l’élection de Nicaise Fagnon contestée devant la Cour constitutionnelle

( words)

Au Bénin, la Cour constitutionnelle a été saisie d’un recours en invalidation de l’élection du maire de Dassa-Zoumè, Nicaise Fagnon, aux législatives du 8 janvier 2023.

nicaise-fagnonNicaise Fagnon, maire de Dassa-Zoumè et candidat déclaré élu aux législatives selon les résultats provisoires

L’élection de Nicaise Fagnon aux législatives 2023 contestée. Le maire de la commune de Dassa-Zoumè a été déclaré élu député à l’issue du scrutin législatif du 8 janvier 2023 selon les résultats provisoires proclamés par la Cour constitutionnelle.

Mais ces résultats de la haute juridiction qui consacrent le retour au parlement de Nicaise Fagnon sont contestés. A travers une requête introduite auprès la Cour constitutionnelle vendredi 20 janvier 2023, selon les informations de Banouto, le candidat Zomahoun Dossou Cyr Rufin a formé un recours en invalidation de l’élection de Nicaise Fagnon.

Ancien ambassadeur du Bénin, Zomahoun Dossou Cyr Rufin est le deuxième titulaire sur la liste de candidature du parti d’opposition ''Les Démocrates'' dans la 9e circonscription électorale.

Selon les résultats de la Cour constitutionnelle, le parti ''Les Démocrates'' a enlevé deux sièges sur les quatre à pourvoir dans cette circonscription électorale. A Savoir un siège au titre des candidatures ordinaires et un siège au titre des candidatures au poste réservée exclusivement à la femme.

L’Union progressiste le Renouveau (UPR) est crédité d’un siège, de même que le Bloc républicain. Et c’est le siège de l’Union progressiste le renouveau qui est ainsi contesté.

A lire aussi ...