CULTURE

''The Voice'' Afrique francophone: Carina Sen et Gyovanni «à peu de voix près», selon Abimbola

( words)

Le ministre béninois de la Culture, Jean-Michel Abimbola a exprimé son admiration à Carina Sen et Gyovanni, deux talents béninois, pour leur prestation en finale de la 3e saison du concours The Voice Afrique francophone.

Jean-Michel Abimbola,  ministre béninois de la culture

Jean-Michel Abimbola est émerveillé malgré l’échec de Carina Sen et Gyovanni, deux talents béninois, en finale de la 3e saison du concours The Voice Afrique francophone. Dans une publication sur le page Facebook du ministère, le « monsieur Culture » du gouvernement béninois s’est dit fasciné par les performances de Carina Sen, talent du coach Lokua Kanza, et de Gyovanni, membre de la team Charlotte Dipanda.  

« Depuis la capitale (économique, ndlr) ivoirienne, Abidjan, j'ai apprécié les formidables prestations de nos deux compatriotes, #Carina_Sen et #Gyovanni. Seuls ou en duo avec des célébrités, ils ont illuminé la scène de leurs talents, montré encore une fois l'étendue de leurs potentiels par l'interprétation des chansons qui leur ont été proposées », a écrit Jean-Michel Abimbola. Pour le ministre de la culture, les talents béninois ont raté « l'exploit à peu de voix près ».

 

Image

Carina Sen et Gyovanni, « maintenant des chanteurs »

Les deux compétiteurs béninois ont échoué en finale face à Lady Shine, candidate burkinabè, membre de l’équipe du rappeur Youssoupha. Les votes du public n’ont pas été en la faveur des Béninois. Saluant la mobilisation des Béninois de l'intérieur comme de la diaspora, le ministre Abimbola pense que Carina Sen et Gyovanni sont désormais des chanteurs malgré leur échec.

« Tout en félicitant la gagnante, Lady Shine, je voudrais exprimer encore une fois mon admiration à nos compétiteurs, artistes exemplaires qui, depuis un an, nous ont tenu en haleine et ont multiplié les prouesses, des auditions à l'aveugle jusqu'au dénouement du concours. Révélés par The Voice, ils sont maintenant des chanteurs dont la carrière s'annonce prometteuse », s’est exprimé Jean-Michel Abimbola.

Car, a expliqué le ministre, « au-delà de la médiatisation qu'elle apporte aux lauréats, cette émission est un formidable tremplin pour le lancement des carrières d'artiste. Et nos représentants en ont pleinement conscience, eux qui, aux yeux de toute l'Afrique francophone, ont connu cette exposition extraordinaire et montré que le Bénin reste une terre de talents et de créateurs ».

Image

Banouto Digital

Vous aimez une presse libre et de qualité. Alors offrez-vous un accès illimité à Banouto Digital en souscrivant à un des abonnements moins chers.
1500 F CFA/mois ou 15.000 F CFA/An.

Abonnez-vous

A lire aussi ...